Ils sont visibles à partir d'une heure de pratique par semaine.

Il redonne de l'espace au corps, améliore la circulation du sang.

On prête attention à sa respiration, ce qui va permettre aux muscles d'être mieux oxygénés, de délier les articulations.

Durant les postures, les muscles sont sollicités, étirés, ce qui permet de gagner en souplesse et en tonus.

Les quelques mille postures appelées "asanas" peuvent ainsi agir sur la flexibilité de la colonne vertébrale, elles peuvent avoir une action sur les organes, notamment en stimulant le système digestif.

La pratique du yoga a un impact sur la régulation du rythme cardiaque. Cette discipline peut avoir une influence très positive sur les syndromes liés au stress. Bien souvent la région du plexus solaire est bloquée, pouvant provoquée des spasmes, maux d'estomac, constipations etc. En faisant des exercices de respiration, le diaphragme reprend son mouvement de va et vient, ce qui entraîne une détente de l'organisme tout entier.

 

 

 

"Si un grand projet vous motive ou si vous avez très envie d'atteindre un objectif, vous y consacrez toutes vos pensées ; votre esprit trenscende ses limites, vous développez votre connaissance dans toutes les directions possibles et vous avez l'impression de vous retrouver dans un monde nouveau et merveilleux.

Tout à coup, des forces endormies, des talents cachés, des énergies nouvelles se réveillent et vous découvrez alors que vous êtes une personne bien plus belle que tout ce que vous aviez pu imaginer."

Patanjali