La respiration ujjayi, "respiration victorieuse", se fait uniquement par le nez, avec une contraction de la gorge permettant de doser l'air inspiré et expiré afin d'obtenir un temps d'inspiration égal à l'expiration.

L'application des bandha optimise la prise d'air par les poumons.

La pratique d'ujjayi produit un son comme le bourdonnement d'une abeille, et elle contribue à élever la chaleur du corps.

La pratique du Prânayama permet de maîtriser notre énergie prânique interne, ou notre souffle de vie. Prânayama est à décomposer en : prâna ( "énergie interne, souffle de vie") + yama ( maîtrise, donc "maîtrise du souffle").

Il existe de nombreux exercices de Prânayama qui visent à réapprovisionner les poumons en oxygène frais, et éliminer les toxines des profondeurs, et à mettre l'esprit en communion avec le corps.

 

 

 

 " Ceci étant, on expérimente le Pranayama qui est l'arrêt des perturbations de la respiration."

Patanjali